Au cours de l’hiver et du printemps 2017, le COBALI a été sollicité par les municipalités de Chute-Saint-Philippe et de Lac-Saint-Paul afin de délimiter une zone à privilégier pour la pratique du « wakeboat » sur le lac Rochon. La démarche comporte une revue de littérature des plus récentes études en ce qui concerne les effets de ce type d’embarcation sur l’érosion des rives et la remise en suspension des sédiments. À la lumière des résultats, une zone de moindre impact sera proposée pour le lac Rochon. Une carte sera distribuée aux riverains et plaisanciers pour leur suggérer d’utiliser préférablement ce secteur du lac afin de limiter leurs impacts.