Depuis maintenant 14 ans, durant la saison estivale, le COBALI propose des outils techniques et pratiques, de la formation et de l’accompagnement aux municipalités, aux associations de lacs et aux citoyens sur l’ensemble de son territoire. Pour y parvenir, des agents de sensibilisation sont embauchés pour sillonner le territoire et offrir des activités de sensibilisation et de formation. Le but est de responsabiliser et d’encadrer les résidents à la santé des lacs, de même que de stimuler le suivi volontaire, autonome et proactif par les acteurs du milieu.

Durant les trois premières années (2007 à 2009), le COBALI a fait appel au programme Bleu Laurentides géré par le Conseil régional de l’environnement des Laurentides pour obtenir une équipe d’agents de sensibilisation. Depuis, les agents sont directement embauchés par l’équipe du COBALI.

Des activités éducatives telles que des formations, des conférences et des kiosques portant sur des sujets aussi vastes que l’eutrophisation, les plantes aquatiques envahissantes, les cyanobactéries, l’érosion des rives et l’importance de protéger les bandes riveraines peuvent être réalisées. Les agents de sensibilisation sont également à la disposition des municipalités pour de courtes périodes afin de réaliser des activités de sensibilisation, comme le porte-à-porte auprès des riverains. Cette approche permet un contact plus privilégié avec les gens. Les agents peuvent aussi accompagner les associations de lac dans leurs actions visant la protection des lacs et cours d’eau.

En parallèle à l’offre de services des agents de sensibilisation, le COBALI a décidé à l’été 2018 de réaliser une campagne de sensibilisation dans les journaux régionaux sur le thème de la bande riveraine. À l’été 2019, le COBALI a renouvelé l’initiative cette fois-ci sur le thème des espèces exotiques envahissantes. Pour consulter l’ensemble des capsules produites, visitez la section « Publication / Documents ».

Par ailleurs, une websérie intitulée « Vingt milieux sous les rivières » a aussi été produite afin d’informer les pêcheurs sur l’habitat des poissons d’intérêt sportif et les sensibiliser à l’importance de le protéger :

Le projet est possible grâce à une contribution financière d’Evolugen.