Ce projet, qui s’étendra de l’été 2021 à l’hiver 2022, se concentre sur les conséquences des surfaces imperméables par rapport aux problématiques d’inondation, de ruissellement urbain et de surverses d’eaux usées dans les cours d’eau, notamment dans la rivière du Lièvre. Pour ce faire, des échantillonnages de la qualité de l’eau sont prévus cet été, avant et tout juste après des épisodes de pluie intenses. Le but étant de détecter les impacts des fortes pluies sur la qualité de l’eau en milieu urbain. Les cours d’eau sélectionnés sont le ruisseau des journalistes à Ferme-Neuve, ainsi que le ruisseau Villemaire et la rivière du Lièvre à Mont-Laurier.

Afin de communiquer les résultats de ces échantillonnages et de sensibiliser la population à l’effet de l’urbanisation sur la qualité de l’eau, un dépliant sera réalisé et distribué dans les secteurs prioritaires de Mont-Laurier et Ferme-Neuve. Ce dépliant présentera également des pistes de solutions pour réduire la contribution des propriétés privées à cette problématique.

 

Ce projet prendra forme grâce à l’appui financier de la Ville de Mont-Laurier, la Municipalité de Ferme-Neuve ainsi que grâce à la MRC d’Antoine-Labelle et Boralex.